La Casa — Frida Kahlo

par Céline Barbeau sur February 20, 2016

Voici le quatrième portrait de notre série: Frida Khalo qui représente le coloris fuchsia de notre laine CASA.

Magdalena Carmen Frida Kahlo Calderon est née le 6 juillet 1907 à Cocoyan, un faubourg de la ville de Mexico. Artiste peintre, Frida Khalo est l’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle.

Auteur de plusieurs centaines de tableaux, dont de nombreux autoportraits, elle est célèbre pour ses toiles réalistes, qui sont le reflet de ses passions, sa souffrance, mais aussi du Mexique.

Elle est la troisième fille de Wilhelm Kahlo, un photographe d’origine hongroise et de Matilda Calderon, une mexicaine au sang Indien.

Bébé, elle était allaitée par une nourrice indienne, car sa soeur vint au monde seulement onze mois après elle. A six ans elle est atteinte de la poliomyélite, et suite à cette maladie, sa jambe gauche s’est amincie et son pied n’a pas grandi comme il fallait. Etant jeune elle essayait de cacher cette déformation sous des pantalons et des vêtements d’homme, plus tard, sous des jupes longues et des robes indiennes Tehuana.

Frida décide de faire des études de médecine. En 1925, a dix-huit ans, son bus scolaire entre en collision avec un tram. Plusieurs personnes trouvèrent la mort sur les lieux de l’accident et Frida Kahlo subit plusieurs blessures si graves, au ventre, à la jambe et au pied droit, au bassin et à la colonne vertébrale, que les médecins doutèrent qu’elle puisse survivre.

Pendant sa longue convalescence, pour échapper à l’ennui et à la douleur, elle commence à peindre avec des pinceaux et des couleurs à l’huile prêtés par son père et à l’aide d’un chevalet fabriqué spécialement pour s’adapter à son lit. Sa mère lui installe un miroir au dessus de son lit. C’est ainsi qu’elle commence à réaliser ses célèbres autoportraits, notamment l’ »Autoportrait à le robe de velours”, en 1926. En 1928, ayant recouvré presque toute sa mobilité, Frida s’inscrit au Parti Communiste. Cette mêne année, elle rencontre le peintre très connu Diego Rivera et lui montre quelqu’uns de ses tableaux.

C’est le début d’une histoire d’amour tumultueuse avec cet homme de vingt-un an son aîné. En 1929, ils se marient et s’installent l’année suivante å San Francisco, où Frida rencontre de nombreux artistes. Elle subira deux fausses couches en 1930 et 1932. Elle peint “Henry Ford Hospital ou le lit volant” durant sa convalescence et souhaite rentrer au Mexique. Son art est influencé par différents mouvements tels que le réalisme et le symbolisme.

Riviera, son mari, qui avait déjà eu plusieurs aventures avec d’autres femmes, a, début 1935, une liaison avec Cristina, la soeur de Frida. Blessée, Frida quitte le foyer commun, puis part pour New York avec deux amies américaines pour fuir la pesante situation.

À la fin de l’année, quand la liaison entre Diego et Cristina fut terminée, elle rentre au Mexique. A partir de ce moment, Frida Kahlo allait également avoir des aventures extra-conjugales avec des hommes et des femmes. Le couple finit par divorcer en 1939 pour se remarier en 1940.

En 1939, Frida Kahlo expose pour la première fois à l’étranger. André Breton lui dit qu’il a tout organisé pour une exposition à Paris. Mais quand elle débarque avec ses tableaux, elle doit constater qu’en fait il n’avait encore rien fait. C’est par l’entremise de Marcel Duchamp qu’une exposition, avec le Mexique comme thème, est quand même organisée en dernière minute.

Elle gardera de très mauvais souvenirs aussi bien des surréalistes que de la France; Elle écrit : « Il me font vomir. Ils sont si foutûment intellectuels et dépravés que je ne peux vraiment pas les supporter plus longtemps (…) Cela valait la peine de venir jusqu’ici rien que pour voir pourquoi l’Europe pourrit et que tous ces bons à riens sont la cause de tous les Hitlers et Mussolinis… ».

Les tableaux de Frida Kahlo sont de plus en plus appréciés et c’est au cours des années quarante qu’elle peint le plus gros de son oeuvre. Malheureusement, son état de santé s’aggrave de plus en plus. Elle est condamnée à travailler couchée dans son lit ou en fauteuil roulant. A cause des douleurs à la jambe droite et à la colonne vertébrale, mais aussi à cause des sédatifs qu’elle doit prendre, cela lui est de plus en plus difficile de peindre.

Atteinte d’une grave pneumonie, Frida Kahlo expire dans la nuit du 13 juillet 1954. Les derniers mots écrits dans son journal disent: « Avec joie, j’attends le départ… et j’espère bien ne plus revenir… »

Sandra et Valentine