Publié le

Une question de tension

L'échantillon

Petite anecdote: pendant la première année d’ouverture de la boutique, j’ai vendu plusieurs pelotes de Shetland Aran marine à un monsieur sympa. Je lui ai bien expliqué l’importance de faire un échantillon avant de commencer son chandail et je pensais que le message avait bien été compris. Pourtant, l’homme a pris son sac et a tout de suite commencé à monter les mailles pour son chandail. J’ai été très très sage et n’ai absolument rien dit sur son choix même si, dans mon cœur, j’étais triste pour les pelotes de Shetland.

Je répète tous les jours comme un vieux disque l’importance de réaliser un échantillon avant de commencer un projet. Plus je tricote et plus je réalise qu’il n’est pas seulement essentiel pour les vêtements, même si c’est là qu’on met le plus l’accent sur son importance. Il l’est aussi pour éviter d’obtenir une écharpe sans drapé parce que le tissu est trop dense, un bonnet trop grand ou trop petit ou encore des chaussettes sans tenue parce que le tissu est trop lâche.

C’est très abstrait de dire que « nous tricotons tous de manière différente » ou que « chaque personne a sa tension naturelle pour tricoter ». Qu’est-ce que ça veut dire en pratique?

J’ai demandé à la super équipe de La Maison Tricotée de m’aider à vous expliquer. L’équipe a tricoté un échantillon de CASA en jersey sur 30 mailles, avec des aiguilles 4 mm et une même bordure en point mousse. C’était donc les mêmes directives pour tout le monde… mais avec des résultats très différents!

Sandra: 16 mailles et 27 rangs pour 4″
Mariane: 17 mailles et 30 rangs pour 4″
Ariane: 17 mailles et 14 rangs pour 4″
Annick: 18 mailles et 31 rangs pour 4″

Plusieurs facteurs interviennent sur la tension: le type fil utilisé, l’aiguille (en bambou, en métal, en acier ou en bois), le fait de tricoter en aller-retour ou en rond, la manière de chaque personne de tenir son fil (avec plus ou moins de force).

Pour tricoter un échantillon, prenez l’aiguille qui vous allez utiliser pour réaliser votre ouvrage, montez environ 30 mailles pour un échantillon en aller-retour ou le double pour un échantillon en rond et tricotez en jersey (ou dans le motif de votre patron, si spécifié) pour environ 10 à 12 cm (vous pouvez même tricoter une bordure en point mousse).

Ensuite, laissez-le tremper dans de l’eau tiède avec un peu d’Eucalan pendant une trentaine de minutes. Roulez-le dans une serviette pour enlever l’excès d’eau, puis faites-le sécher à plat. Quand l’échantillon est sec, mesurez le nombre de mailles que vous avez dans 4’’/10 cm de largeur. Si vous obtenez la bonne quantité de mailles, vous êtes prêt à commencer votre projet. Si vous obtenez plus de mailles, recommencez un nouvel échantillon à partir du début avec des aiguilles plus grosses. Si vous obtenez moins de mailles, recommencez un nouvel échantillon avec des aiguilles plus petites.

Ça peut paraître long et un peu ennuyant de faire toutes ces étapes, mais rappelez-vous que tricoter un carré de 10 cm prend beaucoup moins de temps que tricoter un chandail et c’est une étape indispensable pour avoir un tricot aux mesures parfaites.